Comment aménager son grenier en Belgique ?

Plus d’informations sur l'aménagement de votre grenier en Belgique sur simple demande au +32 499 179 147

Quelles sont les démarches administratives à respecter avant l’aménagement de votre grenier ?


Permis d’urbanisation

En Belgique, dès lors où vous comptez rénover votre grenier ou vos combles, vous devez prendre en compte certaines démarches administratives.
Vous devez disposer obligatoirement du permis d’urbanisme. Généralement, les formalités pour l’obtention de ce permis se déroulent au sein de votre commune, d’ailleurs vous pouvez aller déposer votre demande auprès de votre maison communale.


Il est à noter que les règles en matière d’urbanisme diffèrent selon chaque région. Il est donc essentiel de maîtriser les règles de votre région. A défaut, vous ne pourriez pas revendre votre bien. De plus, un propriétaire qui souhaite établir des travaux sans disposer du permis d’urbanisme commet une infraction administrative et risque une amende.


Vérifications

Afin de s’assurer d’une bonne stabilité du bâtiment et des lieux, un acteur va entrer en jeu. Il s’agit du maître d’ouvrage. Il a pour responsabilité de s’assurer que le permis d’urbanisation a bien été transmis.


La révision d’une structure est une démarche qu’il ne faut pas prendre à la légère. En effet, elle implique des risques de fragilisation du bâtiment et cela peut s’avérer périlleux pour vous.


De multiples vérifications doivent être fait avant d’entamer l’aménagement de votre grenier. Un contrôle des lieux sera fait par l’entreprise générale du bâtiment. Celle-ci examinera :

  • - L’état de la charpente et du chemisage de toiture.
  • - L’existence d’une isolation conforme et d’un pare-vapeur.
  • - La disposition du plancher en bois.
  • - La solidité du sol en fonction de l’usage de l’espace.

Vos cloisons sont-elles aménageables ?


L’aménagement de votre grenier vous offre la possibilité de la transformer en plusieurs pièces de votre maison : chambre, dressing, salle de bain ou encore en mezzanine.
Bien évidemment, tout cela dépend de l’espace dont vous disposez et de plusieurs autres conditions, qui doivent être accomplies avant l’établissement des travaux.


La hauteur sous plafond

Les professionnels recommandent une hauteur sous toit d’au moins 1m80 dès lors où vous comptez transformer votre grenier en surface habitable. Cependant, si votre plafond est plus bas, vous pouvez songer à en faire un espace de rangement. A défaut, il faut prévoir une surélévation de toiture.


La pente du faîtage

Celle-ci ne doit pas passer sous 35°. L’inclinaison parfaite serait 45°. En présence de difficultés d’aménagement, vous pouvez surélever ou changer la pente de votre toit et, en dernier recours, réaliser un décaissement ce qui suscitera une réduction de hauteur à l’étage inférieur. Toutefois, il faut faire attention car ces travaux ne sont pas tout le temps autorisé.


L’eau et le système électrique

il est impératif de contrôler les possibilités de rattachement à l’eau et au système électrique. Mais il faudra également veiller à la solidité du sol afin d’accueillir les cloisons, le mobilier ou autres.


Point d’accès

Il faut penser à la création d’un nouveau point d’accès aussi bien dans le grenier qu’à l’étage inférieur.


Quels sont les travaux les plus fréquents lors de l’aménagement d’un grenier ?


De même que les rénovations d’étage classique, les aménagements de grenier se réalisent durant la période hivernale ou estivale. Durant cette période, la surface habitable s’étend sans même avoir besoin de toucher à la structure de l’habitation.


Généralement, les demandes d’agencement des combles s’appliquent à l’aménagement d’une nouvelle chambre, d’une salle de bain, ou encore d’un dressing.


Globalement, la transformation de combles comprend habituellement :

  • - La fabrication d’un point d’accès au grenier par le biais d’un escalier.
  • - La calorifugation phonique et/ou thermique du sol.
  • - La transformation ou l’installation de fenêtres de toit de type Velux, particulièrement afin d’apporter plus de lumière au sein de la pièce.
  • - La mise en œuvre de placard et de rangements intelligents dans le but de maximiser l’espace en sous-pente.
  • - L’isolation de la toiture.
  • - La réalisation de travaux d’électricité.

Quelles sont les étapes à respecter avant d’aménager son grenier ?


Il y a plusieurs étapes qu’il faut respecter dans le processus de transformation de votre grenier en pièce à vivre.


L’isolation :

Etant donné que les greniers procurent très peu d’inertie thermique, ces derniers exigent donc une isolation conforme, de sorte à éviter des grands écarts de température avec le reste de l’habitation. Bien qu’elle entraine la réduction d’espace, l’isolation par l’intérieur est considérée comme plus aisée, et est généralement favorisée. L’enjeu est alors de s’interroger au sujet des matériaux offrant les meilleures prouesses et nécessitant moins d’épaisseur, particulièrement la laine minérale, le polystyrène ou encore la mousse de polyuréthanne. Enfin, envisagez un bon système de ventilation adapté.


Les charpentes :

Tout dépend de leurs natures. En effet, les ossatures traditionnelles fournissent habituellement plus d’espace. Le mieux est donc de les traiter et de les consolider. Par ailleurs, les charpentes à fermettes génèrent plus de travaux car elles congestionnent l’espace : la reconstitution de la charpente et l’aménagement d’un plancher porteur est essentiel.


Point d’accès :

Les escaliers les plus sécurisés (colimaçon et droit) nécessitent plus d’espace et rétrécissent donc la surface inexploitée. De ce fait, la méthode escamotable donne la possibilité d’occuper le moins de place possible. Cela dit, ce modèle présente des risques et est considéré comme dangereux, il est donc réservé à un grenier moins familier.


Agencement et luminosité :

Solliciter les cloisons sèches ou en panneaux alvéolaires parce qu’elles sont plus menues, et les portes coulissantes vous permettront de bénéficier de quelques centimètres. Concernant l’éclairage, le point positif est que les fenêtres de toit laissent pénétrer plus de lumière.


Chauffage et électricité :

Dès lors où votre nouvelle pièce exige la mise en place de chauffage et de sanitaires, il faudra alors rattacher ces derniers sur les systèmes existants. A défaut, il faudra tenir compte de l’installation de convecteurs ou de chauffe-eaux électriques. Bien évidemment, l’intervention d’un professionnel expérimenté est primordiale pour tout ce qui concerne l’électricité.


Aménager ses combles combien ça coute ?


En Belgique, l’aménagement de vos combles est la solution la moins couteuse car elle génère peu de contraintes techniques.
Cependant, il est préférable de faire appel à un professionnel du bâtiment, car celui-ci est expérimenté et dispose de plusieurs compétences dans le domaine du bâtiment. De plus, il sera en mesure de vous donner le plus d’informations qu’engendrera vos travaux d’aménagements.


Quels sont les 5 erreurs à éviter dans l’aménagement d’un grenier ?


Pour que votre aménagement de grenier se déroule dans de bonnes conditions, faisons un récapitulatif des erreurs à éviter :

Erreur 1 : le non-contrôle de la faisabilité de votre espace

Souvenez-vous, l’inclinaison de votre pente ne doit pas passer au-dessous de 35° car il faut prévoir des travaux de rehaussement de la charpente à l’étage du dessous. Aux vues de tous ces travaux, une inclinaison de 45° serait donc parfait.


Erreur 2 : la négligence des fenêtres de toit

Le grenier est une pièce assez obscure comparé au reste des pièces de la maison. Il convient donc d’y introduire de la lumière à extérieur. Pour cela, pensez à l’installation des fenêtres de toit (velux), ils vont permettre à la lumière naturelle de pénétrer dans la pièce. On vous recommande d’apposer des petites fenêtres car celles-ci sont idéales et pratique pour y mettre des rideaux. Tandis que les grandes fenêtres sont plus compliquées à entretenir.


Erreur 3 : le non-contrôle des lieux

Avant l’aménagement de votre grenier, prenez le temps de bien analysez l’état des lieux. Le point ultime : le plancher. Assurez-vous d’une bonne solidité du sol car il va devoir soutenir le poids de tous les meubles et des éventuelles cloisons. Vérifiez donc s’il est abîmé, si c’est le cas, rénovez-le immédiatement par mesures de sécurité.


Erreur 4 : le non-isolement de la pièce.

Afin d’éviter la suffocation en été due à la chaleur ou encore le froid glacial en hiver, il vaut mieux isoler correctement son grenier. Et cela passe par une bonne isolation de la toiture. Ce procédé va vous permettre de préserver l’espace sur le volume habitable.


Erreur 5 : la non-exploitation de la sous pente

L’espace sous pente est souvent négligé, dès lors où l’on décide d’aménager notre grenier. Afin d’exploiter l’espace restant, vous pourriez songer à la mise en place d’un dressing ou un placard sur-mesure.


Nous sommes attentifs à la moindre de vos questions

Des questions concernant la rénovation générale ?

Nos professionnels répondent avec précision à toutes vos questions.
La confiance et la satisfaction

Aménagement de grenier en Belgique

Nous vous envoyons les meilleurs spécialistes de Belgique grâce à un réseau basé sur la satisfaction de notre clientèle.
Nos devis sont entièrement gratuits

Devis gratuit

Nos entrepreneurs se déplacent en Belgique pour la réalisation d'un devis gratuit et sans engagement.

Aménager votre grenier sur Belgique