Installation de sanitaire en Belgique

Plus d'informations sur l'installation de sanitaire en Belgique sur simple appel au +32 499 179 147

Installation de sanitaire en Belgique

Quel type d’installation sanitaire choisir ?


Une installation sanitaire comprend tous les éléments d’une maison relatif à l’hygiène, c’est-à-dire les canalisations, les raccordements, l’évacuation d’eau, et les dispositifs de chauffage de l’eau qui permettent le fonctionnement des appareils sanitaires (douche, robinet, lavabo, WC).

Il est important de bien choisir son installation sanitaire dès le départ pour s’assurer d’une durée de vie des équipements la plus longue possible, d’un confort satisfaisant et pour réaliser des économies d’énergie et d’eau.


DISPOSITIF DE DISTRIBUTION DE L’EAU

En termes de distribution de l’eau au sein d’un logement il existe deux types d’installations principales :

  • - Une installation dite classique : dans ce cas le 1er tuyau part de la chaudière vers le robinet 1 qui suit un deuxième tuyau jusqu’au robinet 2 etc..
  • - Un collecteur central (ou réseau partagé) : dans ce cas le tuyau principal de la chaudière va au collecteur et ensuite chaque tuyau dispose d’un approvisionnement indépendant.

DISPOSITIF DE CHAUFFAGE DE L’EAU

Pour le chauffage de votre eau sanitaire vous aurez le choix entre un chauffe-eau à gaz (instantané, à accumulation, chaudière à gaz), électrique ou thermodynamique ou encore des cas plus rares des chauffe-eau à énergie renouvelable ou solaire.


Attention, si vous souhaitez avoir de l’eau chaude en simultané sur deux points d’eau de l’habitation, une chaudière à gaz à condensation n’est pas suffisante.


APPAREILS SANITAIRES

Les appareils sanitaires vont donc concerner les équipements de vos salles de bains, toilette et cuisine principalement. Après avoir mis en place votre réseau de plomberie il vous faudra faire un choix pour vos équipements, et de nombreuses options s’offre à vous :


- DANS LA SALLE DE BAIN

Vous aurez le choix en termes de robinet de lavabo, de douche et de baignoire (mitigeur simple ou thermostatique ; technologie infrarouge…), en termes de style de lavabo (suspendu, sur colonne, sur pieds), ou encore de style de baignoire (rectangulaire, d’angle, sabot) et de bac à douche (à poser, surélevé ou à encastrer).


- DANS LES TOILETTES

Vous aurez à choisir un WC (à poser, suspendu ou lavant) et le mécanisme de WC (classique à tirette ou poussoir, interrompable ou stop, chasse double).


- DANS LA CUISINE

Pour la cuisine, l’évier peut être encastrable ou à poser et le robinet mitigeur ou mélangeur peut être sous de nombreuses formes (bec bas, avec douchette, bec haut…).


Enfin, vous devrez intégré à votre système de plomberie un robinet d’arrêt, un robinet de puisage et un robinet de purge, éléments essentiels à votre réseau sanitaire.


A quel professionnel s’adresser pour une installation sanitaire ?


Des travaux d’installation sanitaire d’une maison nécessite des compétences techniques qui peuvent être relativement complexes selon l’installation. Faire appel à un professionnel vous assurera une installation conforme et de qualité et vous évitera de faire des erreurs qui pourront avoir des conséquences importantes sur le reste de votre construction ou rénovation.


Pour l’installation sanitaire vous devrez vous adresser à un plombier qui pourra assurer la pose de votre réseau sanitaire, de vos appareils, réaliser l’entretien de votre installation et vérifier sa conformité aux normes.


Pour le système de chauffage de l’eau vous devrez faire appel à un chauffagiste pour l’installation, l’entretien ou le dépannage.


Comment optimiser son installation de sanitaire pour faire des économies ?


Faire les bons choix lors de l’installation de vos sanitaires vous permettra de réaliser des économies non seulement en eau mais également en énergie. Ainsi vous réduirez votre facture, et ferez un geste pour l’environnement.


RECUPERER L’EAU DE PLUIE

Installer un système de récupération de l’eau de pluie vous permettra de faire des économies d’eau. Son installation nécessite une citerne pour collecter l’eau, une pompe (sol, enterré ou immergé dans la citerne), un filtre (à sable, à poussière et à charbon qui permet de retirer les odeurs et la couleur de l’eau).


Vos besoins en quantité et l’utilisation souhaité (comestible ou non) détermineront la taille de la cuve, le type d’installation de la cuve (enterré ou non) et le coût.


CHOIX DES MATERIAUX

Le choix des matériaux pour votre installation influe également la durée de vie de vos appareils et vous permet donc de réaliser des économies.


Il est par exemple conseillé de remplacer ses anciens tuyaux en fer ou en cuivre par des tuyaux flexibles qui sont plus polyvalent, solides et ne nécessite pas de soudure.


DISPOSITION DES INSTALLATIONS

Pour éviter le gaspillage en eau et en énergie il est fortement conseillé de réduire la distance entre le chauffe-eau et le robinet à moins de 10mêtres. Il vaut donc mieux placer le chauffe-eau dans une place centrale et à l’intérieur de murs isolés.


Pourquoi installer un adoucisseur d’eau ?


L’adoucisseur d’eau est un dispositif qui permet de réguler la « dureté de l’eau », c’est-à-dire réduire le taux de calcaire. En réduisant le calcaire présent dans l’eau, vous diminuez ainsi la création de tartre qui abime vos installations, augmente le temps de chauffe des appareils et donc augmente l’énergie nécessaire.


Installer un adoucisseur d’eau vous permettra donc de faire des économies d’énergie, de réaliser un geste écologique et de préserver les peaux sensibles.


Il doit être installé proche de l’arrivée d’eau générale et protégé du soleil.


Attention, réglé correctement votre adoucisseur, une eau trop adoucie n’est pas conseillée et risque d’attaquer vos tuyauteries.
Par ailleurs, il est déconseillé d’utiliser des tuyaux en cuivre avec un adoucisseur.


Quelle est la différence entre le débit et la pression ?


Le débit d’eau correspond au nombre de litres d’eau qui s’écoule chaque seconde dans les canalisations, il se mesure en litre.
La pression correspond à la force qu’exerce l’eau et se calcule en bar.


REGULER LA PRESSION

La pression de l’eau qui arrive chez vous dépend du réseau public, elle est normalement de 3 bars. Si la pression est trop forte, elle risque d’endommager votre réseau il est donc conseillé d’installer un réducteur de pression. Au contraire si la pression est trop faible il est possible d’installer un surpresseur.


REGULER LE DEBIT

Les facteurs qui influencent votre besoin en débit sont principalement le nombre de personnes dans l’habitation et le nombre de points d’eau.


Pour obtenir un débit plus important vous pouvez augmenter le diamètre des tuyaux standards de 16mm à 20mm voir 25mm.
Au contraire si vous souhaitez faire des économies en eau, vous pouvez installer un limiteur de débit.


Comment entretenir ses installations sanitaires : calcaire, tartre et bactérie ?


Il est indispensable d’entretenir ses installations sanitaires afin d’éviter la création de tartre dû au calcaire qui abîme vos équipements et favorise le développement de bactérie comme le légionelle.


EAU CALCAIRE ET TARTRE

En Belgique, l’eau est dure, c’est-à-dire riche en calcaire dans de nombreuses zones. Une eau calcaire lorsqu’elle est chauffé crée du tartre qui se dépose dans vos canalisations, détériore vos appareils et réduit donc leur durée de vie, augmente le besoin en énergie et donc le prix de la facture, et peut assécher la peau.


Comment entretenir vos équipements pour éviter le tartre ?

  • - éviter les réseaux longs.
  • - éviter les zones de conservation c’est-à-dire les endroits où l’eau stagne.
  • - installer un adoucisseur d’eau.

BACTERIE : LEGIONELLE

La bactérie légionnelle est apparu pour la première fois dans les habitations belges en 1999.


Plusieurs éléments réunis entraînent son développement :

  • - Une température entre 25 et 45° dans les eaux stagnantes.
  • - Un milieu aérobie, c’est-à-dire avec de l’oxygène.
  • - Présence dans l’eau de biofilm et de calcaire.

Comment éviter tout risque de légionnelle ?

  • - Assurer que la température monte quotidiennement à 60°C.
  • - Faire une vidange, un curage et nettoyage des équipements (réservoirs, chauffe-eaux) au moins une fois par an.
  • - Contrôler la concentration UFC (le taux est inquiétant à partir de 1000 UFC/L).
  • - Entretenir les périphériques de distribution (éviter les joints en caoutchouc).

Enfin, avant de réutiliser l’eau depuis un robinet qui n’a pas était utilisé depuis longtemps, pensez à laisser couler l’eau quelques minutes.


Nous sommes attentifs à la moindre de vos questions

Des questions concernant l'installation de sanitaire ?

Nos plombiers répondent avec précision à toutes vos questions.
La confiance et la satisfaction

Installation de sanitaire en Belgique

Nous vous envoyons les meilleurs professionnels en Belgique grâce à un réseau basé sur la confiance et la satisfaction de notre clientèle.
Nos devis sont entièrement gratuits

Devis gratuit

Nos plombiers se déplacent en Belgique pour la réalisation d'un devis gratuit et sans engagement.

Faire une installation de sanitaire sur Belgique