Gros œuvre ouvert en Belgique : Tout savoir sur ce type de projet

Une demande de gros œuvre ouvert en Belgique, contactez-nous au +32 499 179 147

Gros oeuvre ouvert en Belgique

Qu'est-ce qu'un gros œuvre ouvert ?


Pour une habitation, un gros œuvre en est sa composition. Ce qui assure sa stabilité et sa solidité. Ce gros œuvre est composé d'un gros œuvre fermé et d'un gros œuvre ouvert qui correspondent à des degrés différents de finition du gros œuvre. C'est sur le gros œuvre ouvert que nous allons nous focaliser dans cet article.


Le gros œuvre fermé comprend l'ensemble des étapes nécessaire pour terminer le gros œuvre. Il correspond à la pose du revêtement de toiture, les menuiseries extérieures ainsi que la construction de la charpente. Contrairement à ce dernier, le gros œuvre ouvert lui ne comprend que les travaux de terrassement et de maçonnerie d'un ouvrage. Ce sont les premières étapes d'un chantier de gros œuvre.


Il faut savoir que si vous demandez une réalisation de gros œuvre à une entreprise, il s'agira dans 100% des cas du gros œuvre fermé ! Il faut donc faire attention lors de votre demande.


Ai-je besoin d’un permis d'urbanisme en Wallonie pour un gros œuvre ouvert ?


Pour toute construction de gros œuvre, qu'il soit fermé ou ouvert, il vous faudra en votre possession un permis d'urbanisme dépendant de la région Belge dans laquelle vous vous trouvez.


Le permis d'urbanisme est un document qui vous autorise à effectuer vos travaux. Vous devez évidemment le posséder avant le commencement des travaux. Ce permis sert à la Région, pour s'assurer que votre projet respecte bien la législation d'urbanisme mise en vigueur actuellement.


Concernant la région Wallonne, il faut respecter la législation qui détermine si un permis d'urbanisme est nécessaire. Cette législation est le CoDT (Code Wallon du Développement Territorial).


Les projets qui nécessitent ce permis d'urbanisme sont ceux-ci dessous :

  • - La construction d'une maison.
  • - Le changement administratif d’un bâtiment. Par exemple une maison devenant un commerce.
  • - Le changement de la forme du toit.
  • - La création d’un appartement dans votre habitation.
  • - La construction d'un garage.
  • - La construction d'un mur séparant deux propriétés.
  • - L'installation de panneaux solaires ou d'une éolienne domestique.
  • - Un projet de modification du relief du sol. Par exemple un terrassement.

Si votre projet de gros œuvre ouvert est listé dans la liste ci-dessus et que vous vous trouvez dans la région Wallonne, il vous faudra un permis d'urbanisme. Si vous n'êtes pas sûr par rapport à ce besoin de permis pour votre installation, vous pouvez contacter votre commune qui vous éclairera à ce sujet. Vous pouvez également demander à l'entreprise que vous avez choisi pour votre projet puisque les travaux ne pourront commencer sans ce permis, s'il est nécessaire.


Quelles sont les étapes d'un gros œuvre ouvert?


Comme dit précédemment dans cet article, le gros œuvre comprend seulement le terrassement et la maçonnerie d'un ouvrage. Mais parlons maintenant des étapes principales pour chacune de ces tâches.


Le terrassement

Le terrassement possède 7 étapes bien définies et différentes.


- L'étude de sol : Étape importante du chantier qui concerne l’analyse du type de terrain sur lequel se trouvera la construction. Permet de savoir si le terrain a besoin d'avoir des changements avant de commencer la construction.


- L’extraction : Étape pour retirer la terre de la base de la construction afin de laisser de l'espace pour le début de l'installation.


- Le système d'évacuation des eaux : Étape qui permet de limiter les risques d'infiltration et dégâts dus à la stagnation de l'eau grâce à des caniveaux et drains.


- Le décaissement : Étape qui permet de retirer la terre végétale pour faire apparaitre des strates solides et ainsi avoir un terrain et sol bien plat.


- Les fouilles et tranchées : Étape qui permet de former et dessiner dans le sol où se trouvera les fondations de la future construction.


- La viabilisation : Étape qui permet d'amener les gaz, l'eau, l'électricité et autres utilitaires dans votre future propriété.


- Le remblai : Étape qui permet d'enterrer les caniveaux et drains qui servent à votre propriété afin qu'ils ne soient pas vulnérables aux dégâts extérieurs.


Il y a plusieurs étapes mais ces dernières se réalisent rapidement. En effet, il faut compter en moyenne une semaine pour effectuer le terrassement de votre terrain. Évidemment, il peut y avoir des problèmes non prévus comme par exemple une mauvaise météo où il est impossible d'effectuer le terrassement.


La maçonnerie

La maçonnerie possède également différentes étapes qui correspondent aux fondations de la nouvelle construction. Les fondations peuvent être soit profondes, semi-profondes ou spéciales.


- Les fondations profondes : Ce type de fondation repose sur la reprise de charge par le sol sous les fondations ainsi qu'un frottement latéral entre les deux sols. Il existe 2 types de fondations profondes qui sont les pieux de fondations élancées composées par la tête, le fût et la pointe et les fondations creusées à la main.


L’avantage de ce type de fondations est qu’il s’agit d’une étape rapide et prête à l'emploi. En revanche, ces fondations sont coûteuses et nécessitent du matériel spécial pour sa mise en œuvre.


- Les fondations superficielles : Ce type de fondation contrairement aux fondations profondes est placée à faible profondeur. Elles servent surtout aux constructions légère et constituées de semelles plus large que l'élément afin que le taux de compression du sol soit inférieur au taux de compression admissible. Il existe 2 types de fondations superficielles : les semelles isolées qui sont les fondations de poteaux et les semelles filantes qui sont les fondations des murs.


L’avantage est qu’elles sont à faible coût et que la mise en œuvre est simple. Cependant, ce type de fondation est limité en termes de dimension et sont utilisables seulement pour les constructions légères et sur un bon terrain.


- Les fondations spéciales : Ce type de fondation est utilisé dans les mauvais terrains et pour les constructions possédant une charge importante. Il existe 3 types de fondations spéciales : la fondation sur radier général lorsque le terrain possède une résistante insuffisante et où il faut donc des semelles très larges. La fondation par congélation utilisée en cas de forage pour les terrains poreux. Enfin, la fondation après épuisement employé pour des travaux dans des rivières et des fleuves.


Les avantages de ce type de fondations sont la sérénité de l'ouvrage et la sécurité des usages. Cependant, puisqu'il s'agit de fondations spéciales, elles sont très coûteuses et nécessitent du matériel spécial et des ouvriers spécialisés.


Le temps de construction pour les fondations dépend lui aussi de la météo. Il dépend également du type de fondations que vous utiliserez pour vos travaux. En moyenne, les fondations durent entre une journée et moins d'une semaine.


Combien coûte un gros œuvre ouvert ?


Le prix d'un gros œuvre ouvert est différent et unique selon chaque projet de construction. Il dépend également de nombreux facteurs.


La taille de votre projet est l'un d'eux. Plus votre construction sera grande, plus elle vous sera coûteuse. En plus, selon les matériaux que vous choisirez, des matériaux normaux ou premium, le prix différera.


Selon l'étendu de vos travaux le prix changera aussi. En effet, si votre projet nécessite seulement un terrassement ou si vous avez besoin de faire réaliser la maçonnerie, le prix changera. De plus, plus votre projet est conséquent plus il sera long à réaliser. Donc vous aurez besoin davantage de ressources financières.


Enfin, chaque entreprise propose son prix concernant toutes les variables ci-dessus. Le prix peut donc être plus bas chez une entreprise que chez une autre. En revanche, ce n'est pas parce que vous payez plus cher que le travail sera mieux fait. N'hésitez pas à consulter les avis des clients précédents pour faire votre choix.


Pourquoi avoir recours à une entreprise de construction pour son projet de gros œuvre ouvert ?


L'avantage de faire appel à une entreprise générale de construction pour vos travaux de gros œuvre et que vous ne faites appel qu'à un seul et même interlocuteur. Plutôt que de faire appel à plusieurs entreprises pour vos travaux, une entreprise générale de construction vous aiderez pour chaque étape de votre installation.


Cela permet un suivi plus simple pour l'entreprise et réduit les chances de retard de construction et de mauvaises compréhensions entre deux entreprises. Cela permet également une qualité meilleure de vos travaux et de votre construction finale.


À qui faire appel pour un gros œuvre ouvert ?


La réalisation d'un gros œuvre ouvert n'est pas facile à faire seul lorsqu'on ne connait rien au sujet. Faire appel à un professionnel permet la sécurité et le savoir-faire d'une construction parfaite.


Puisque le gros œuvre ouvert correspond au terrassement et à la maçonnerie, vous aurez besoin d’un terrassier et d'un maçon pour réaliser ces travaux.


Vous avez donc décidé de commencer votre projet de gros œuvre ouvert et vous cherchez une entreprise capable de réaliser ce projet ? N'attendez plus! Grâce à notre plateforme rempli de professionnels, nous trouverons le terrassier et/ou maçon qui conviendra le mieux à votre projet.


Nous sommes attentifs à la moindre de vos questions

Une interrogation sur vos travaux de gros oeuvre ouvert ?

Nous sommes disponibles pour répondre à vos questions.
La confiance et la satisfaction

Gros oeuvre ouvert en Belgique

Nous vous envoyons les meilleurs spécialistes en Belgique grâce à un reseau testé et approuvé par notre clientèle.
Nos devis sont entièrement gratuits

Devis gratuit

Nos spécialistes se rendent chez vous en Belgique pour vous soumettre un devis gratuit et sans engagement.

Trouver une entreprise de gros-oeuvre sur Belgique